Les garanties décès et les garanties portant sur les indemnités journalières tendent à s’uniformiser entre les différents assureurs. Il reste bien sur des points d’accroche sur les maladies « psy, burn-out » et sur le « dorsal ».

Les différences les plus marquantes portent sur l’invalidité, et cela tome bien car c’est le plus grand risque pour un chef d’entreprise.

  • A partir de quel taux d’invalidité mon assureur intervient ?
  • Quel est le barème utilisé
  • C’est l’invalidité par rapport à mon métier ou un métier équivalent ?

Un bilan prévoyance s’impose !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.